Share

LES SERVICES DE MAOU RAHMATY EN ARRET DEPUIS HIER

 Depuis hier, les travailleurs de Maou Rahmaty CIET (Comité d’Initiative de l’Eau de Touba) ont lancé une « grève illimitée ».  Ces derniers demandent au Président de Maou Rahmaty Moustapha DIENG de revoir sa copie.

Le secteur de l’eau de Touba est paralysé depuis hier, samedi 12 décembre sur l’étendue de la commune de Touba Mosquée «pour une durée indéterminée» car selon un employé rencontré le président a envoyé un huissier pour la restitution de la voiture et les clés du bureau de l’administrateur constituant l’arrêt des services de Maou Rahmaty et les clés demandées seront remises à Serigne Basse Abdou Khadr dès son retour à Touba.

Les travailleurs de la boite (administration, main d’œuvre et commerciaux) et acteurs de Maou Rahmaty observent un mouvement de grève pour s’insurger contre la décision du Président d’appliquer effectivement la suppression du poste d’administrateur dirigé par Malick BADIANE et la rencontre des responsables de secteur séparément ce qui selon eux peux combattre l’entente des employés de la boite contribuant ainsi à la cassure de leur dynamisme.

Pour un  des employés concerné par cet arrêt, cette situation constitue un manque à gagner de Maou Rahmaty. Ils l’ont fait savoir lors de notre visite effectuée dans la boite.

Ils exigent selon un employé une rencontre de réconciliation du nouveau président avec tous les employés pour éviter des changements qui tuent à petit feu Maou Rahmaty».

Cette situation a même fait que les vendeurs ne peuvent pas s’approvisionner depuis hier. Ce qui pousse à dire que des mesures doivent être prises par le Khalif Général afin que le calme revienne.

Le président que nous avons rencontré chez lui à Touba dit : « la colère des employés de Maou Rahmaty n’est rien d’autre que ma décision de changer le système de fonctionnement trouvé à la manière qui me convient pour accomplir la mission que le Khalif Général des mourides me confie. Il continue « je n’ai aucun problème avec l’administrateur Malick Badiane par contre j’ai vu des lenteurs dans l’exécution des taches suivant le système trouvé et j’ai parlé avec qui de droit pour faire le système qui me permet d’atteindre mes objectifs». S’agissant de la collaboration avec l’Etat du Sénégal pour privatiser l’eau de Touba, suite à son statut d’ancien fonctionnaire, il dit qu’il était radié de la fonction publique ce qui prouve qu’il travaille plus pour l’Etat.

Leave a Comment

Protected by WP Anti Spam