Share

Situation en Libye : Dionne indexe (indirectement) Wade

La question de l’esclavage en Libye s’est invitée aux débats ce mardi, lors de la déclaration de politique générale du Premier ministre. Ce dernier, qui répondait sur l’interpellation des députés de l’opposition, a, de façon voilée, pointé la responsable des dirigeants africains qui avaient contribué au départ de Khadafi. Lançant certainement une pique à Me Wade, qui s’était rendu, en 2011, en Libye pour demander au guide libyen de partir.

 «Des dirigeants africains ont travaillé pour le départ de Khadafi»

« Comment en sommes nous arrivés à cette Lybie d’aujourd’hui sans l’état Libyen? C’est une question importante. Parce qu’on a vu ici des dirigeants africains travailler pour le départ  précipité de Khadafi sans penser aux conséquences. Je pense qu’au nom de la vérité, nous devons pas accepter que des honorables députés viennent dire ici, que le régime de Macky Sall est responsable des  Sénégalais qui auraient des difficultés en Lybie. S’il y a une réflexion à faire, elle devrait davantage porter  sur la cause que sur les effets.», a-t-il répliqué.

Ce que Wade avait dit sur Khadafi en 2011

En 2011, Abdoulaye Wade c’était rendu à Benghazi dans la capitale de la Libye libre et avait lancé ceci au guide : « Plutôt, tu partiras mieux ce sera ». La même année sur les ondes de RFI, il lançait un nouvel appel aux dirigeants africains pour le soutenir dans cette démarche.  «J’ai pris la parole pour dire que Kadhafi doit partir dans son intérêt pour ne pas être tué, dans l’intérêt de la Libye, dans l’intérêt de l’Afrique. Et j’ai été aussitôt appuyé par le président du Gabon, par le Premier ministre de l’Ethiopie, par le Rwanda, par la Ghana, qui ont dit très clairement qu’il faut que Kadhafi parte.», disait-il.

 Seneweb.com

Leave a Comment

Protected by WP Anti Spam